Tapage diurne, que dit la loi concernant le bruit en journée ?

Tout le monde connait le tapage nocturne qui est décrit comme toute nuisance sonore qui affecte les voisins durant la nuit.

Ce que beaucoup de personnes ne savent pas, c’est qu’il existe également le tapage diurne qui est l’exact opposé du tapage nocturne. En effet, entre 7 h et 22 h, tous les bruits gênants et incommodants peuvent être signalés à la justice et ils sont susceptibles d’être considérés comme un tapage diurne.

Tapage diurne horaire : découvrez ce que réserve la loi à ceux qui ne respectent pas les règles établies

Le tapage nocturne concerne tous les bruits qui sont susceptibles de déranger vos voisins. Je vous recommande donc de faire preuve de prudence, car tous les bruits gênants que vous provoquez vous-même ou qui sont provoqués par un appareil ou par un animal peuvent être sanctionnés.

Si vous êtes victime de tapage diurne, je vous conseille dans un premier d’essayer de régler la situation à l’amiable. Cependant, vous avez également la possibilité de faire appel à la justice et aux forces de l’ordre afin de vous épauler.